Tuto : transformer un raspberry Pi en serveur web

En règle générale, lorsque j’ai besoin d’un serveur web pour faire du développement, j’utilise Mamp ou une machine virtuelle Linux avec Virtualbox.

Mais là, j’avais besoin de quelque chose de plus pérenne, destiné à fonctionner h24 pour un projet perso.

C’était donc l’occasion de ressortir le Raspberry Pi de son tiroir 🙂 .

Disclaimer : Attention, ce qui est détaillé ici est valable pour un serveur servant à faire du développement, non accessible depuis Internet et sur un réseau sécurisé. En gros, il ne contiendra pas de données importantes non sauvegardées et je suis sa seule utilisatrice. Il est évident que si vous compter y héberger des sites accessibles depuis le web, une grosse partie sécurisation d’Apache n’est pas abordée ici.

Voilà, maintenant on peut rentrer au coeur du sujet. En fait, cet article se veut plus un mémo / wiki qu’un tutoriel, et je serai sans doute la première à m’y référer lorsque j’aurai une autre installation à faire.

Lire la suite

Ubuntu 17.10

cof_white-orange_hex

Il y a quelques (dizaines…) d’années, j’ai découvert un OS nommé Linux. Avait alors commencé une grande histoire d’amour, même si parfois, il y avait plus d’histoires que d’amour, j’en conviens.

Puis je suis passé. de l’autre coté, en devenant développeur d’application iOS, je travaille au quotidien sur des machines Apple, dont je suis pleinement satisfait. Je conserve cependant un pied dans Linux pour l’OS de mes serveurs…

Bref, tout ça pour dire que ces dernières années, je n’avais rien trouvé de très excitant dans les dernières distributions de Linux.

Cela à changé hier ! J’ai testé Ubuntu 17.10 !

Je ne parlerai ici que de l’interface, pas du système lui même, de toutes façons customisable à l’envie, comme sur tout Linux.

Donc Ubuntu à laissé tombé l’environnement Unity, que personnellement, j’aimais bien.. Pour le remplacer par une interface graphique basée sur Gnome. Le serveur graphique Wayland, exit le projet Mir.

Le changement visuel du bureau Gnome avec son dock n’est pas radical, mais c’est globalement plus joli :

Bureau ubuntu 17.10

1 click sur le bouton « activités » affiche les logiciels installés sur l’ordi. Cela ressemble fort à ce que l’on trouve sur mac OSX. C’est en tous cas très réussi :

Activites Ubuntu 17.10

On gère les préférences un peu comme sur une tablette :

Paramètres Ubunut 17.10

Et la croix pour fermer les fenêtres est maintenant à droite, comme sur Windows :

Fenêtres Ubuntu 17.10

Le catalogue d’application est toujours aussi riche :

Logiciels Ubuntu 17.10

Bref, cette distribution à tout du bon crû ! Ubuntu est toujours aussi simple à installer, aussi intuitive pour des personnes ayant aucune expérience de Linux, voir même de l’informatique tout court.

Vivement la version LTS !